Près d’un an maintenant que je suis à Alexandrie, la perle de la Méditerranée. Près d’un an déjà que, sur mon blog, je vous présentais la rencontre fortuite de cinq jeunes francophones, amoureux de la plume, à l’Université Senghor. Cinq jeunes passionnés par la langue française, qui, par un heureux concours de circonstances, se sont retrouvés dans cette mythique ville du savoir, afin d’y suivre un cursus de Master en Développement. A eux cinq, ils formaient les MondoSenghoriens.

Parmi eux, deux avaient été sélectionnés pour participer à la formation Mondoblog à Dakar en Décembre 2015. De retour de cette formation, ils ont voulu partager leur passion. Ils ont alors organisé à leurs collègues, une formation sur la création et la gestion d’un blog. Deux mois durant, chaque vendredi, pendant 2 heures de temps, ils ont formé une trentaine de participants au blogging. C’était sans penser un seul instant, que quatre de ces apprentis-blogueurs allaient être recrutés dans la saison 5 de Mondoblog! MondoSenghoriens, c’est la passe à 9! La team s’agrandit. Lumière!

Tout droit venu de Babi, lui c’est Jacques Alla Kiroua, Jallaski pour les intimes. Tel un soldat, il martèle la toile de ses Empreintes, du nom éponyme de son blog. Ingénieur des Eaux et Forêts dans son pays la Côte d’Ivoire, il est pensionnaire au département Environnement ici à l’USenghor. Véritable touche à tout, il entrera dans le monde du blogging au cours d »une expérience palpitante d’écriture web avec www.avenue225.com, comme il l’affirme lui même sur son blog. Dans ses appartements sur Mondoblog, ne soyez pas étonnés de le voir attirer votre regard sur l’environnement. Son Leitmotiv: « Faisons l’effort de ne laisser que des empreintes positives et constructives pour assurer aux générations futures une planète viable« .

Une autre mondosenghorienne qui ne vit et ne respire que d’environnement, c’est Martine Ndo, Moidemoiselle Sourire par excellence. Jeune Camerounaise de 24 ans, elle est passionnée par tout ce qui a trait à la gestion de l’environnement, à la gestion des déchets solides ménagers en particulier. Son blog, c’est Neyame_World. Dans ses quartiers, elle jette un regard critique sur son environnement, avec une plume parfois humoristique. Environnement, Famille, Société, Voyage, Découverte, tout y passe. Vous ne serez jamais déçu après un tour dans son univers, car elle a tant à raconter.

Ses pensées me rappellent un autre mondoblogueur qui vit aux USA. Même manière de concevoir l’Afrique, lui c’est le panafricaniste de Senghor. Il se nomme Elongué Christian Ngnaoussi. Son blog, l’Afropolitain, c’est la preuve palpable d’un engagement aussi fort que celui des pères des indépendances. Un style verbial fort et un ton sec transparaissent dans ses écrits. Second Camerounais de la troupe, son très jeune âge contraste énormément avec ses connaissances. C’est sans doute pour rappeler qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attendait point le nombre des années. Sa philosophie, Rêver, Oser, Bosser. Un tour sur son blog, et vous m’en direz des nouvelles.

Nicolas-Etienne Sohou est le quatrième et la dernière figure de ce groupe. Cinéaste, producteur de court-métrage, son blog, est un billet aller simple pour l’univers du multimédia. Tutoriels, conseils, actualités sur les bonnes pratiques en matière d’image et de musique, telles sont les thématiques qu’il aborde sur son espace. Si vous êtes passionnés par la Culture (africaine), le Blog de Nicolas-Etienne devra être votre compagnon. Ici à l’université, ‘Maestro’ est son surnom, car en 2015 il a présidé le Comité d’organisation des manifestations entrant dans le cadre de la commémoration du 25ème anniversaire de l’institution.

Avec eux 4, c’est l’équipe des MondoSenghoriens qui s’agrandit.Peut-être que dans les années à venir, d’autres mondoblogueurs viendront séjourner à Alexandrie, qui sait ? Ils pourront y défendre les couleurs de Mondoblog. Inchallah! comme on le dit ici.