Le 09 Juin marque la célébration de la Journée Internationale des Archives. Partout dans le monde, nous, les professionnels unissons nos voix pour vous faire comprendre pourquoi il est important de soutenir les archives et la profession, sans aucun doute une occasion excellente de découvrir ou de mieux connaître notre profession.

L’idée d’instituer une Journée Internationale des Archives remonte à 2004 lors du Congrès International des Archives à Vienne. Mais ce ne sera qu’à partir de 2007 que le Conseil International des Archives a décidé de mettre cette journée au 09 Juin, en souvenir de sa date de création sous les auspices de l’UNESCO (09 Juin 1948).

Au Bénin, comme dans de nombreux pays africains, la communauté archivistique a décidé de commémorer l’événement. Bien que le Conseil International des Archives ait décidé de continuer les réflexions sur le thème de l’an dernier (Les archives des collectivités territoriales et locales), au Bénin, c’est toute une autre organisation qui a été mise en place. En effet, cette année, la Direction des Archives Nationales, à travers son Directeur, Mr Alphonse LABITAN a décidé de s’inscrire dans la logique de la sensibilisation et de l’éveil de conscience des compatriotes, comme le faisait l’Association pour le Développement des Activités Documentaires au Bénin (ADADB) depuis quelques années. Il a donc été reçu sur la télévision nationale.

S’inscrivant toujours dans son option de promotion des métiers des archives, l’ADADB, la plus grande association professionnelle qui regroupe les archivistes, documentalistes et bibliothécaires du Bénin, a décidé de centrer sa réflexion et la célébration de cette JIA 2015 sur le thème : « Les archives de presse : écrite et audiovisuelle ». Après donc les archives hospitalières en 2013, les archives scolaires universitaires en 2014, c’est le tour des archives de presse, cette année. Les archives de presse parce que, souvent inconnues du grand public et des archivistes eux-mêmes, les archives de presse constituent un patrimoine très important. Comme nous le savons tous, la presse (et pour ainsi dire, l’information) est aujourd’hui le quatrième pouvoir. Et qui dit pouvoir, dit décisions. Sans l’information et la presse, aucune véritable histoire ne peut s’écrire, aucune décision ne peut se prendre, aucun développement ne peut se réaliser. C’est donc pour attirer l’attention de toutes les structures et organes de presse sur l’importance de bien conserver les archives qu’au niveau de l’association, ce thème a été choisi. Déjà tôt dans la matinée, le Président de l’Association, Mr Abdel Kader KPADONOU a été reçu sur la chaîne de Télévision BB 24 où il a longuement évoqué la question de l’état des archives au Bénin et de la célébration de la journée au niveau associatif. Le Deuxième Vice-Président, Mr Jean-Paul LAWSON quant à lui, sera reçu dans l’émission ‘’Archives à la Une‘’ sur la radio ADO Fm. L’ancien Président Wenceslas G. G. MAHOUSSI a lui aussi été interviewé par Radio Parakou. Il s’en suivra quelques visites d’organes de presse et de maison de médias à Cotonou, Porto-Novo et Parakou pour s’entretenir sur l’importance d’une bonne conservation des archives de presse écrite et audiovisuelle.

Espérons que cette journée contribuera un peu plus à faire prendre conscience à tout un chacun de la valeur et l’importance qu’il faille accorder à ces documents, preuve inéluctable de notre histoire, tant individuelle que collective.