Poster Nuit Blanche 2014 – IF Cotonou

Comme pour paraphraser mon frère burkinabé dans son article, je dirai à mon tour, A chacun sa rentrée ! Après Ouagadougou, c’est au tour de Cotonou d’effectuer sa rentrée solennelle dans le domaine des Art & Culture. C’était ce Samedi 04 Octobre 2014, dans l’enceinte de l’Institut Français, situé sur l’Avenue Jean-Paul II. Placée sous le thème de la nuit blanche (2ème édition), elle a connu la participation de nombreux artistes venus d’horizons et de spécialités divers.Ouverte gratuitement et librement au public, amateurs et professionnels des Arts & Culture s’y sont retrouvés pour partager ces moments de pure joie.

 

Le concept « Nuit Blanche »

Littéralement en langue française, une nuit blanche est une nuit complète, sans sommeil, sans avoir dormi la journée précédente, ni dormir la journée suivante. Le concept « Nuit Blanche », appliquée dans le secteur des Art & Culture, désigne une manifestation culturelle annuelle se déroulant sur une nuit au cours de laquelle, de nombreuses animations ont lieu dans la rue ou dans des espaces aussi bien publics que privés. Cette manifestation culturelle, initiée pour la 1ère fois par le maire de Paris Bertrand DELANÖE en 2002, s’est depuis étendue à de nombreuses grandes villes à travers le monde. Bruxelles, Montréal, Rome, Lima, Séoul, Toronto, ont très vite pris le train en marche et rejoins l’événement. En Russie par exemple, il existe le Festival des nuits blanches de Saint Petersburg, consacrée aux arts sous toutes leurs formes. Au Bénin, c’est à Cotonou, la capitale économique du pays, que se tient la Nuit blanche.

Nuit Blanche 2 : Cotonou by night !

Performance du Studio Kurtycz © Jean-Paul Lawson

Après le franc succès de la 1ère édition de la Nuit Blanche l’année dernière, l’IF de Cotonou a tout mis en place pour impressionner le public béninois. Les petits plats dans les grands, tout était parfaitement orchestré pour faire de cette 2ème édition, une nuit blanche inoubliable, avec un accent particulier sur le Street art (art de rue) et le spectacle vivant. Moment de rencontres et de partages, placé sous le signe de l’émerveillement, le public cotonois venu très nombreux a eu droit à des performances artistiques de 1er choix : de la toile à la danse en passant par les fresques et les prestations de hauts niveaux de Toffa, Doudou, et Totché, sur des airs d’orchestres sortis de l’ordinaire. Et, il en a eu pour son compte. A en témoigner par les flashes des appareils photo numériques qui fusaient çà et là.

Côté performances, il faut noter l’excellente réalisation de Rémy SAMUZ, ‘’l’homme-arachnide‘’ avec ses toiles d’araignées, celle sur toile du studio KURTYCZ, et la fresque enjouée d’Hector SONON. Mais le clou de la soirée a été et surtout la performance surprise du personnel de l’Institut (une vidéo semblable à celle de Stéphane Brabant – Happy from Ctn), sur une chanson de ZAZ. Soirée inoubliable pour tous !

Avec l’artiste-plasticien, Rémy SAMUZ (l’homme-arachnide) © Jean-Paul Lawson

Cette soirée à l’IF marque la rentrée culturelle de l’année 2014-2015 à Cotonou, année qui augure d’énormes manifestations : les concerts de Sèssimé et de Patrick Ruffino, des rendez-vous humoristiques et théâtrales avec Gohou et Ster City, pour ne citer que celles-là.

Rendez-vous en 2015 !

En tout cas, moi j’y serai, Inch Allah !